Edward Perraud

percussions, batterie
 Edward Perraud

Edward Perraud

Edward Perraud percussionniste, batteur, compositeur, improvisateur et chercheur.

Il commence la guitare à l’âge de huit ans, puis apprend le trombone et la percussion classique au CNR de Rennes. Après une maitrise de musicologie à l’université de Rennes, il intègre dès 1996 le cursus doctoral de l’IRCAM avec Hugues Dufour où il obtient un DEA (EHESS/ENS/IRCAM). Il entre au CNSM de Paris dans la classe de Michael Levinas la même année où il y obtient en 1998 un 1er prix d’analyse musicale.

Les musiques classiques, contemporaines, jazz (élève de Daniel Humair pendant 3 ans au CNSM de paris), indiennes (qu’il étudie avec Patrick Moutal et Ramon Lopez au CNSM puis à Calcutta avec Biplab Battacharia aux tablas) extra-européennes (élève de Gilles Léothaud en ethnomusicologie au CNSM) et l’improvisation libre, marquent profondément son jeu de percussionniste.

Membre de l’ensemble de musique improvisée « Hubbub » avec Frederic Blondy, Jean Sébastien Mariage, Bertrand Denzler et Jean-luc Guionnet depuis 1999, il fonde aussi le duo BIG avec son alter ego Frederick Galiay ( basse électrique) au sein duquel ils déclinent le duo basse / batterie sous de multiples facettes : Big drum&bass, Big world, Big Pop.

On compte  aujourd’hui à son actif une cinquantaine de disques sur de nombreux  labels du monde entier ( Allemagne, USA, Portugal, Angleterre, Suisse, etc…). Il créé son propre label en 2005  (Quark-records) qui compte aujourd’hui plus d’une vingtaine de références. En 2008, il fonde un duo avec la chanteuse Elise Caron : « Bitter Sweets » qui explore toutes les formes d’improvisations possibles dans les styles les plus variés. En 2011, il constitue son groupe : « Synaesthetic Trip » avec Benoit Delbecq, Bart Maris et Arnault Cuisinier, son premier groupe en tant que leader qui sera salué unanimement par la critique. Un second opus de son quartet verra le jour en 2015.

Depuis 20 ans il a joué avec beaucoup de musiciens des scènes européennes et américaines tels que Tony Malaby, Bruno Chevillon, Olivier Benoit, Sylvain Kassap, Yves Robert, Thomas de Pourquery ( Supersonic), Beniat Achiary, Fred Frith, Paul Rogers, Jean-pierre Drouet, Joëlle Léandre, John Edwards, Johannes Bauer, Louis Sclavis, Claude Tchamitchian, Bernard Lubat, Michel Portal, Vincent Courtois, Daunik Lazro, Didier Petit, Camel Zekri, Marc Helias, Joe Rosenberg, etc… depuis 2013 membre du projet The Bridge d’Alexandre Pierrepont qui favorise l’échange entre les musiciens américains et français.

Il obtient avec Thomas de Pourquery Supersonic  en tant que batteur et pour son label Quarkrecords le prix du disque de jazz de l’année 2014  aux victoires de la musique.

En Automne 2014 il est appelé par le comédien Philippe Torreton avec lequel ils présentent en duo le spectacle « Mec » en hommage à Allain Leprest.

Partisan du don de soi, il revendique un parcours loin des chapelles où tout doit être possible. Touche à tout artistique , il a confronté sa musique avec d’autres disciplines : danse, théâtre, cinéma, arts du cirque… il est également photographe et expose depuis plusieurs années ( Caen, Tours, Nantes…)

 Edward Perraud / Elise Caron duo « Happy Collapse »

Edward Perraud: batterie, guitare, électronique, claviers, harmonica
Elise Caron: textes, voix, flûte

Dans leur duo Elise Caron et Edward Perraud utilisent ce qui est à portée de voix, de main en faisant feu de tout bois.
Ils y traversent genres et styles avec délectation et insolence, profondeur et insouciance. Dans un élan de récitatifs et de chansons spontanées, ils convoquent les dieux superficiels de leurs insondables caprices kaléidoscopiques. La voix nue, la flûte, les percussions sont leurs couleurs primaires, un voyage sans but où le seul but est le voyage.

Edward Perraud trio « HORS TEMPS » Label Bleu sortie 2 avril 2021

Edward Perraud batterie, percussions, Arnault Cuisinier contrebasse, Bruno Angelini piano

Hors de portée, hors lieu, hors jeu, hors la loi, hors de propos, hors règles, hors phase, hors les murs, hors catégorie, hors piste, hors sol, hors d’âge, hors série, hors service, hors norme, hors d’oeuvre, hors système, hors circuit, hors de prix, hors cadre, hors de question, hors de cause, hors format, hors de moi, hors du commun, hors pair, hors du temps… HORS TEMPS.

Percussionist, drummer, composer, improviser and researcher

Born in Nantes in 1971, he starts playing the guitar at 8, then learns how to play the trombone and classical percussion at the Rennes music conservatory. After a Master’s Degree in musicology at Rennes University, he joins the IRCAM doctoral curriculum with Hugues Dufour as early as 1996, before graduating (DEA : EHESS/ENS/IRCAM | 5-year University degree, Social Sciences/Research/Music and Acoustic) He joins the Paris CNSM (Paris Superior Music Conservatory) in Michael Levinas’ class the year he gets a First prize in music analysis, in 1998.

Classical, contemporary, jazz musics (he was Daniel Humair’s student for 3 years at the Paris CNSM), indian musics (which he studied with Patrick Moutal and Ramon Lopez at the CNSM and then the tabla with Biplab Battacharia in Calcutta), extra- European musics (he was Gilles Léothaud’s student in ethnomusicology at the CNSM) and free improvisation deeply shape his way of playing the percussions.

Duo Edward Perraud/Elise Caron

Edward Perraud: drums, guitar, electronics, keyboards, harmonica
Elise Caron: vocals, flute

In their duet, Elise Caron and Edward Perraud use what is within reach of their voices and hands, making use of everything.
They cross genres and styles with delight and insolence, depth and insouciance. In a burst of recitals and spontaneous songs, they summon the superficial gods of their unfathomable kaleidoscopic whims. The naked voice, the flute, the percussions are their primary colors, a journey without goal where the only goal is the journey.

« Hors Temps » Label Bleu/L’Autre Distribution – april 2021

Edward Perraud drums, percussions ; Bruno Angelini piano, Arnault Cuisinier double bass

Before I started this opus, here is how, in my own words, I pictured the music I wanted to create: « To compose a music that would be extra sensitive, beyond sensual, a music of eternal love, infinite, a love one can feel at the heart of nature and human art, without necessarily understanding where it springs from.
To play a music that would be alive for the present but also for an « after life » beyond reach, to knead it, to imagine it, to summon it, to celebrate it, to become media, channels for these timeless, eternal chants. A music that would be very real though, physical, atmospheric, almost levitating, using the colluding of instincts as its sole tempo.
To question everything anew, to start from a clean slate.
Trying to capture the core of what might continue after the last breath. To keep in mind we are passing, through the ephemerality of sound… this sweet impossible dream one still craves for every moment. » Edward Perraud

Discographie

 Edward Perraud trio Hors Temps

Edward Perraud trio Hors Temps

 Espaces Edward Perraud

Espaces Edward Perraud

 Das Kapital Vive la France

Das Kapital Vive la France

 Das Kapital Kind of Red

Das Kapital Kind of Red

 Edward Perraud / Elise Caron duo

Edward Perraud / Elise Caron duo

Vidéos