Francesco Bearzatti

SAXOPHONE, CLARINETTES
 Francesco Bearzatti - Tinissima Quartet

Francesco Bearzatti - Tinissima Quartet

Francesco Bearzatti clarinettiste et saxophoniste italien

Francesco Bearzatti fait des études musicales en Italie, en 1990 il part à New-York pour se frotter au « vrai » jazz… Installé à paris en 2000 il est découvert en France par Aldo Romano, et intègre son groupe « Sidney Bechet ». Francesco Bearzatti s’est révélé avec le temps n’être pas seulement un saxophoniste à la technique impeccable et au savoir encyclopédique comme en produisent à la chaîne les écoles de jazz du monde entier, mais un musicien authentique, animé d’une curiosité sans limite et d’une personnalité aussi complexe que singulière.
Suivront de nombreuses collaborations riches et contrastées (Simon Goubert, Henri Texier, Bruno Angelini, Enrico Rava, Napoleon Maddox, Joe Lovano, Jean-pierre Como, Randy Brecker, etc…)

Francesco Bearzatti fonde le Tinissima Quartet

Il fonde en 2006 le Tinissima quartet pour lequel il réunit Giovanni Falzone trompette, Danilo Gallo bassiste, Zeno de Rossi batterie.
C’est dans le cadre de cette formation que Francesco Bearzatti mène avec rigueur différents projets dont le premier opus, consacré à Tina Modotti photographe révolutionnaire emblématique, est un vrai succès, suivront avec le même enthousiasme « X, (suite for Malcom) » « Monk’n Roll » et enfin « This Machine Kills Fascists » qui à leur tour recevront un accueil des plus chaleureux de la presse ainsi que du public.

This Machine Kills Fascists

This Machine Kills Fascists, publié sur le remarquable label italo-américain Camjazz, est un disque à la fois grave et joyeux, où la lumière joue sans cesse à cache-cache avec la pénombre. Un disque de blues, peut-être, tout simplement… Parce que même pris dans la tourmente des pires difficultés, l’homme cherche à imaginer la possibilité d’un espoir.
This Machine Kills Fascists ne vient pas par hasard en ces temps troubles. Plus qu’une déclaration de Francesco Bearzatti, il est un appel vibrant, presque une incantation. Un cri. Ce message d’espoir tombe à point nommé.

Weird Box, l’une des dernières formations en trio dont l’album (Label Cam Jazz) est attendu pour septembre 2018:

Mélodies dépouillées sur fond de grooves puissants, improvisations débridées ou hypnotiques, climats électroniques décalés, WEIRD BOX c’est trois musiciens libres aux horizons élargis par de nombreuses collaborations (dans les domaines du jazz, funk, musiques improvisées, rock, musique contemporaine, pop…), au service d’une musique personnelle, généreuse et créative. WEIRD BOX, un groupe, une musique pour stimuler l’imaginaire, un son qui s’écoute autant avec les oreilles qu’avec les pieds… Francesco Bearzatti saxophone, clarinette ; Bruno Angelini  claviers, électronique ; Emiliano Turi batterie

Le duo qu’il forme avec le guitariste Federico Casagrande sera également l’objet d’un enregistrement qui sortira chez Cam Jazz au mois de mai 2018.

Prix et récompenses
Best Tenor player Livorno 1996
Best new talent Musica Jazz 2003
Moret d’Aur 2008 (best frioulan artist)
Best reed 2009 Musica Jazz
Best record 2010 Musica Jazz
Best Band (Tinissima)2010 Musica Jazz
Jazz It Award Tenor player 2010
Jazz It Award Best Band 2010
Jazz It Award Best Cover 2010
InSound Price Best Wind 2011
Best Reed 2011 Musica Jazz
Jazz It Award Tenor player 2011
Best European musician 2011 Académie du Jazz français

Discographie en tant que leader

1998 Francesco Bearzatti  4tet “Suspended Steps” (Caligola)
2003Francesco Bearzatti  Bizart trio “Virus” (Auand AU9002)
2004 Francesco Bearzatti  Bizart trio “Hope” feat. Enrico Rava (Auand AU9007)
2006 Francesco Bearzatti Sax Pistols “Stolen Days”(Auand AU9011)
2008 Francesco Bearzatti Tinissima 4tet “Suite for Tina Modotti” (Parco della Musica)
2010Francesco Bearzatti Tinissima 4tet “X (Suite for Malcolm)” Parco della Musica
2013 Francesco Bearzatti Tinissima 4tet “Monk’n’Roll” Cam jazz, 2015Francesco Bearzatti Tinissima 4tet « This Machine Kills Fascists » Cam jazz

Discographie

 This Machine Kills Fascists

This Machine Kills Fascists

 Monk′n Roll

Monk′n Roll

 Lost Songs

Lost Songs

Vidéos